Découvrez l’économie de Singapour en 6 points


Le commerce a toujours joué un rôle important dans la croissance et le développement de Singapour. Son excellent emplacement et son port en eau profonde ont guidé l’Empire britannique à faire de Singapour un port franc en 1819.

Après avoir fait sécession de la Fédération malaisienne en 1965, étant qu’un pays pauvre, Singapour devient l’économie la plus avancée d’Asie du Sud-Est.



Points clés

1. Lee Kuan Yew. Homme politique et avocat qui fut Premier ministre de Singapour de 1959 à 1990. Diplômé en droit du Fitzwilliam College, Cambridge, Lee Kuan Yew a rapidement compris l’importance de la loi, la stabilité et une économie et marché ouvert, avec des impôts bas pour les particuliers et les grandes entreprises.

 

2. Faire des affaires à Singapour est plus facile que dans de nombreux pays. L’Institut Fraser et la Banque mondiale classent Singapour à la 2 eme position mondiale, selon « Economic Freedom » et « Ease of Doing Business » respectivement.

 

3. Port. Singapour est le port le plus fréquenté au monde en termes de tonnage, avec plus de 130 000 escales de navires par an. C’est également le troisième plus grand raffineur pétrochimique au monde et exploite les installations de construction et de réparation navales les plus avancées et les plus efficaces sur le plan technique en Asie du Sud-Est.

 

4. Éducation. Singapour se classe régulièrement en tête du programme PISA de l’OCDE. L’accent mis sur l’éducation, avec des améliorations continues telles que « Teach less, learn more » et « Skills Future », place le pays comme un centre tournant mondial de l’éducation, de la technologie, du commerce et de la finance.

 

5. Impôts. L’impôt sur le revenu des particuliers et des entreprises sont faibles par rapport à d’autres pays. Les résidents paient un impôt progressif sur le revenu personnel, commençant à 0 % et se terminant à 22 % au-dessus de 320 000 dollars. Le taux d’imposition des sociétés à Singapour est de 17%. En plus de ça, le taux effectif de l’impôt sur les sociétés peut être réduit grâce à d’autres incitations.

 

6. Santé. Le Système de Santé de Singapour se classe régulièrement parmi les meilleurs au monde. Le système est financé par l’État et les particuliers, via leurs cotisations obligatoires au régime d’assurance, connu comme les « Trois M », Medisave, Medisheild et Medifund. En fait il y a 18 options à choisir par les citoyens de Singapour et les résidents permanents.

 

Fonts:

ITC (intracen.org)

World Bank Open Data

Economic Development Board: Business, Innovation & Talent | EDB

DOS | SingStat Website – Foreign Direct Investment in Singapore Dashboard

 

Pour plus d’information sur le Singapour, veuillez contacter  xavireverter@exportwings.com

 

Photo by Joe Green on Unsplash

Vous aimerez aussi