L’Israël, quel est le secret derrière « Start-up Nation »?


Au cours des dernières décennies, les innovations d’entreprises israéliennes ont changé des vies dans de nombreux domaines. Entre autres, voici une liste de quelques inventions israéliennes:

En 1993, le gouvernement israélien a créé «Yozma Group» pour diriger l’industrie du capital-risque du pays et il a été essentiel pour obtenir de financement pour ses entrepreneurs.

L’Israël, pays sans ressources naturelles, a trouvé sa niche de marché dans la technologie et est devenu l’une des économies les plus avancées.

On peut dire que l’Israël, avec seulement 9 millions d’habitants, est devenu un État leader dans la création de startups technologiques grâce au programme Yozma et à la combinaison de facteurs suivantes:

  • Éducation, 81% de la population active avec un niveau d’études supérieur
  • Haut niveau d’entrepreneuriat des Israélites. Ils sont habitués à prendre des risques et de caractère «Chutzpah»
  • Dépenses en R&D représentaient 4,9% du PIB en 2018 (première position mondiale)
  • En tant que petit pays, le commerce extérieur a été vital pour la poursuite de l’expansion économique, représentant 58% du PIB

En ce qui concerne le commerce extérieur, l’Israël se situait à la 47ème place mondiale des pays exportateurs en 2019,  avec un total de 58,5 milliards de dollars, selon les données de l’International Trade Centre (ITC).

Viennent ensuite le Kuwait (48) avec 58,4 milliards et juste derrière l’Argentine (46) avec 65 milliards. Les pays de sa zone d’influence géographique, à savoir, l’Arabie Saoudite, l’Égypte et la Jordanie occupent respectivement la 23ème, 63ème et 102ème place.

Veuillez trouver ici l’infographie pour plus d’information. Télecharger gratuitement ici


Israel Key Market Takeaways infographic


Commerce International

Les exportations ont atteint 58,5 milliards et les importations 76,5 milliards en 2019. Le déficit de la balance commerciale s’est élevé à 18 milliards.

Malgré le déficit persistant du commerce des marchandises, les exportations de services ont atteient un excédent commercial de 19,7 milliards en 2018, avec un chiffre total des exportations de 49,8 milliards de dollars. Les exportations de services ont augmenté à un taux annuel moyen de 6,2% au cours de la période 2012-2018.

Ensuite le top 5 des exportations israéliennes avec un total de 37 % en 2019:

  • 19 % Diamants
  • 6 % Composés hétérocycliques à hétéroatome[s] d’azote
  • 4 % Médicaments (à l’excl. des produits des n° 3002, 3005 ou 3006)
  • 4 % Parties des véhicules aériens et spatiaux des n° 8801 et 8802
  • 4 % Circuits intégrés électroniques, et leurs parties

Concernant les importations, le top 5 des produits représentent  26 % du total en 2019.

  • 8 % Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux
  • 7 % Voitures de tourisme et autres véhicules automobiles principalement conçus pour le transport
  • 6 % Diamants
  • 3 % Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes)
  • 3 % Postes téléphoniques d’usagers, y.c. les téléphones pour réseaux cellulaires et pour autres

En 2017, les exportations de produits technologiques (produits de haute et moyenne technologie) représentaient 60 % du total des produits manufacturés exportés.

Au cours de la période 2017-2019, les entrées d’investissement étranger (FDI) à l’Israël ont atteint le chiffre annuel moyen de 19,06 milliards de dollars.

Les principaux partenaires commerciaux du pays sont les Etats Unis (21 % des échanges), suivie par la Chine (11 % des échanges) et la Turquie (5 % des échanges), suivi de près par le Royaume Uni.

En ce qui concerne les relations bilatérales, l’Israël a signé 8 accords commerciaux régionaux qui sont toujours en vigueur.

 

Facteurs économiques

Au cours de la période 2016-2019, le PIB a augmenté au taux annuel de 3,7%.

En 2019 l’inflation annuelle était 0,84%. Le taux de chômage s’établit à 3,8 %.

 

Facteurs sociologiques et technologiques

Le PIB par habitant en 2019 était de 41.300 dollars. Sa population compte  9,02 millions d’habitants.

Le Gini index, qui est utilisé pour calculer l’inégalité de revenu qui existe entre les citoyens, était situé au 0,39 en 2016.

Concernant l’Indice de Développement Humain (IDH), rapport publié en 2019 par les Nations Unies, l’Israël classée 22ème du monde, avec une valeur de 0,906 (échelle 0-1), considérée comme un niveau de développement très élevé.

La population urbaine représente  92 % du total. Les villes les plus peuplées sont : Jérusalem (801.000 habitants), Tel Aviv (432.892 habitants) and Haïfa (279.591 habitants).

84 % de la population utilise Internet.  Par ailleurs, on recense 29 abonnements aux services d’accès haut débit par 100 habitants.

 

Facteurs politiques et légaux

Le système juridique israélien est basé sur un système mixte de « common law » anglaise, des réglementations britanniques et des lois religieuses juives, chrétiennes et musulmanes.

Le type de gouvernement est une démocratie parlementaire. Le chef du gouvernement actuel est Binyamin Netanyahu. Les prochaines élections sont prévues pour 2024.


Israel Key Market Takeaways infographic


Quelques adresses utiles sont:

https://mfa.gov.il/MFA/Pages/default.aspx

https://www.export.gov.il/en  

https://eng.industry.org.il/

https://itrade.gov.il/ 

https://www.chamber.org.il/en

 https://www.boi.org.il/en/Pages/Default.aspx 

 

Pour plus d’information, veuillez contacter xavireverter@exportwings.com 

Données 2019, autres années renseignées.

 

Fonts:

https://data.worldbank.org/ 

http://www.intracen.org/ 

https://www.wto.org/index.htm 

https://www.cia.gov/library/publications/resources/the-world-factbook/ 

 

Photo by Mor Shani on Unsplash

Articles similaires